Mes parents/My parents

Publié le

parents1.jpg
Annette (Chana) et/and Paul (Srul-Pelta)

Arbre généalogique

Annette et Paul Horowicz
Paulette/Edmond Majerholc Enfants: Albert (décédé) - Elise - Delphine (décédée)
Monique/Yossi Ben-Simon Fille : Hélit
Georges/div. Claudine Karst - rem. Ginette Fernandez Enfants: Pierre - Angélique (1st mariage)
Rolande/div. Isaac Ben-David Enfants : Tamar - David

Tentant de sauver leurs vies, mes parents s'enfuirent en France à la fin des années 30.
Mon père me dit un jour, que lorsqu'il arriva en France, il fut complètement transporté de lire sur le fronton de la mairie de Paris, ces trois mots : « Liberté - Egalité - Fraternité » et qu'il avait ressenti l'impression d'avoir atteint le paradis.
Ne dit-on pas « Heureux comme D-ieu en France » ?
Reconnaissant envers la France, « terre d'accueil », il essaya ainsi que le reste de la famille de s'assimiler en donnant à ses enfants des prénoms français et en leur prodiguant un enseignement français et laïque.
Bien que sachant que j'étais juive, je me suis toujours considérée comme étant avant tout française.
C'est pour cela que rien ne me préparait à ma future vie en Israël.



Family-tree
Annette and Paul Horowicz

Paulette/Edmond Majerholc Children:(late)Albert - Elise - (late)Delphine
Monique/Yossi Ben-Simon Daugther Helit
Georges/div. Claudine Karst rem. Ginette Fernandez Children: Pierre - Angelique (1st marriage)
Rolande/div. Isaac Ben-David Children:Tamar - David

Trying to save their lives, my parents reached France at the end of the 30's.
My father told me one day that when he arrived in France, he was so thrilled at the sight of those three words "Freedom, Equality, Fraternity" written on the fronton of the Municipality of Paris, that he felt he reached an earthly paradise.
Grateful to France, the "welcome-land", he tried as well as the entire family, to become assimilated, giving his children French names and a French and secular education.
Although I knew I was Jewish, I first considered myself as a French citizen.
That is why, nothing prepared me for my future life in Israel.

Publié dans Autobiographie

Commenter cet article