Hopital Tel ha shomer

Publié le

 

 

Devinez où je suis ?



(photo provenant du site http://eng.sheba.co.il/200/)

A l'hôpital...
Non, rien de grave, juste une visite de routine.

Bizarre de dire que lorsque j'arrive à l'hôpital de Tel ha Shomer, je suis un peu "chez moi"..
Tout est à la fois pareil et différent.
Quant je suis venue pour la 1ere fois, il y a 17, 18 ans... le service d'hématologie était vieux et gris. Je ne connaissais pas encore le centre de transplantation de moelle osseuse.

Aujourd'hui, grâce aux dons de généreux donateurs, l'hôpital se transforme petit à petit en un lieu de vie presque luxueux.  Les anciens bâtiments sont rénovés,  de nouveaux se construisent, faisant de cet endroit une ville à part entière.

J'ai traversé le hall d'entrée entièrement rénové en marbre. Il y a de grandes baies vitrées laissant pénétrer le soleil et découvrir les espaces verts, une belle cafétéria, des tableaux sur les murs, et des vitrines où se succèdent différentes expositions. A première vue, rien ne laisse supposer qu'il s'agit d'un hôpital, si ce n'est les blouses blanches ou verts du personnel hospitalier... et quelques malades sur des chaises roulantes.
(photo provenant du site http://eng.sheba.co.il/200/)

Je monte au 5eme étage, celui du centre de greffe. Là aussi, changement... le centre de soin journalier est séparé du centre d'hospitalisation. Je me dirige donc sur la droite.  Tout est neuf, gai... les gros fauteuils très confortables sont oranges ou verts. Il y a de petits écrans de télévisions persos. Aujourd'hui, il y a même une bénévole qui vient donner un cours de gymnastique aux patients. Elle a apporté de gros ballons et des boudins de mousse de toutes les couleurs.
Je prends place dans un fauteuil et je participe volontiers au cours en attendant la prise de sang. Il y a sans cesse de nouvelles têtes, aussi bien parmi les patients que parmi le personnel. Les nouveaux infirmiers sont toujours un peu surpris de me voir arriver... "Je ne fais pas très malade" ;0))) Les anciens sont toujours ravis de me voir. Je suis la preuve vivante que leur combat n'est pas vain. Pour les nouveaux malades, je suis l'espoir..

En attendant les résultats (2 à 3heures d'attente), je vais me promener... je découvre les nouveaux locaux. Mes pas aujourd'hui, me conduisent vers le centre d’hématologie. Quel changement ! Tout a été reconstruit... quel luxe. Le personnel m'est totalement inconnu... Le professeur qui s'est occupé de moi, est à la retraite, les autres ont obtenu des promotions dans différents hôpitaux.

 Je découvre la salle de repos nouvellement créée. Je suis époustouflée.  Elle est immense et magnifique.  (Je regrette de ne pas avoir pris mon appareil photos.... mais j'ai trouve ce superbe diaporama sur internet http://www.panovision.co.il/sheba/sheba.html )

Le grand escalier et la large rampe d’accès pour handicapés  sont recouverts d’une épaisse moquette qui étouffe mes pas. Le hall est entièrement construit en marbre et en bois, il y a des fontaines, des patios, des fauteuils confortables, des arbres intérieurs où ont éte suspendus des petits coeurs en papier de couleurs, un piano où une bénévole joue des morceaux de musiques classiques connus et un peu de variété, un bar,  un coin bibliothèque où chacun peu emprunter des livres à volonté ou en déposer. Sur les murs, il y a des tableaux, fruits d'un atelier "patients, personnel hospitalier". Ils sont pleins d'humour, d'espoir ou de douleurs... Au bas de l'escalier, il ya  un espace en terrasse où on peut respirer un peu l'air frais et prendre le soleil...Pas trop pour les patients ;0). A droite du hall, se trouve un atelier créatif où chacun peut laisser libre cour à sa créativité, un salon de coiffure, un centre d'écoute, une salle d'ordinateurs d'ou j'écris cet article et puis une salle de projection où de temps en temps des bénévoles viennent donner des conférences ou tenir des ateliers. Aujourd'hui, je m'étais installée dans un confortable fauteuil à côté de la pianiste pour mieux profiter de son concert improvisé, quand soudain, un immense éclat de rire provenant de la salle de projection a attiré mon attention... C'est si rare d'entendre rire dans ce lieu...  Curieuse, je suis allée à la rencontre de ce rire, essayant à travers la porte restée entrouverte de découvrir ce qui se passait à l'intérieur. Une main a happée la mienne... et une voix joyeuse m'a dit : "tu n'es pas arrivée là par hasard ! Viens, je ne te lâche plus, joins toi à nous". J'ai découvert un groupe de personnes, israéliens, palestiniens, arabes israéliens, dans la maladie nous sommes tous égaux, certains très maigres, d'autres avec des foulards ou des perruques sur la tête qui riaient aux éclats. L animatrice bénévole qui me tenait par la main, faisait un "atelier du rire".
www.rutihai.com (cliquez sur les photos et faites connaissance de Ruti Hai et son ecole du rire).
Au début, j'étais un peu coincée... Mais petit à petit, je me suis libérée. Que d'amour, que de force et d'énergie on peut faire passer dans le rire. Nous avons ri ensemble, nous avons médité, nous nous sommes embrassés, nous avons pleuré, des larmes de joie et d'espoir et puis finalement, nous nous sommes mis à danser un sirtaki endiablé pour finir par twister tout en tapant des mains... nous nous sommes tellement oubliés qu'une infirmière a du venir nous rappeler a l'ordre :0)
C'était extraordinaire, tout cet amour dans un lieu qui renferme tant de souffrances et de douleurs...
Tout cet espoir...
J'aurais voulu que ce moment ne s'arrête pas...

J’avais le sentiment que le temps avait suspendu sa course, d’avoir atteint un havre de paix et d'amour, un peu comme le paradis sur terre... pour un moment privilégié.





 













Liens et informations sur l'hopital Sheva de Tel Ha Shomerhttp://www.sheba.co.il/h/60/

Service "hematologie et transplantation de moelle osseuse' (en hebreu)
http://www.sheba.co.il/h/60/

(en anglais)
http://eng.sheba.co.il/200/
http://en.wikipedia.org/wiki/Tel_HaShomer_Hospital








 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

shama 08/12/2008 10:00

Je te souhaite bien du courage

Ainsi, tu vis en Israël et es condamnée au beau temps toute l'année?
;=)))

Je t'envie, j'ai toujours désiré connaître Israël!

J'aime beaucoup ton blog, très varié;

Passe une bonne journée, Rolande ;=)))))

agathe 27/11/2008 19:52

bonsoir Rolande
tu es passée sur mon blog , j'arrive chez toi, mais il y a tant à découvrir,
je vais te mettre en lien pour pouvoir revenir et faire connaissance avec toi,
à très très bientot
agathe

Rolande 28/11/2008 16:03



Merci Agathe,


Moi aussi  je vais te mettre dans mes liens car je trouve que ton blog est vraiment magnifique et merite qu'on vienne s'y promener et s'y instruire...


Amities,



vero21 21/11/2008 22:01

géniale cette expérience du rire !

rions encore ensemble! gros bisous!
véro21

piroshka :0071: 21/11/2008 21:35

J'espère que tu vas bien ! Pour répondre à ton com ,moi aussi je ne suis pas rentrée comme toi trop émouvant !
Bises Edith

kizonette 21/11/2008 08:06

resultat encouragant, c'est primordial ; l'homme n'est pas triste, la vie est en nous et c'est de nous qu'il depend d'en rire ou d'en pleurer, mais en tout il y a toujours du positif, et c'est ce que l'on ne doit jamais perdre de vue ! ton reportage est magnifique , heureusement qu'il y a des gens qui savent donner du temps aux autres ! gros bisous et bon moral gigi